fbpx

Les capteurs de dioxyde de carbone, utiles dans les salles de classe ?

Les capteurs de dioxyde de carbone (Co2) sont des appareils qui permettent de surveiller la qualité de l’air et donc la quantité de virus présents dans l’air comme le Sars-Cov 2, virus de la Covid-19. Les écoles allemandes ont fait le choix de s’équiper massivement, la France quant à elle, est à la traîne. On vous en dit plus.

A quoi servent les capteurs de dioxyde de carbone ?

Les capteurs de dioxyde de carbone sont désormais préconisés par l’Education Nationale depuis l‘établissement d’un nouveau protocole sanitaire notamment dans les salles de classe ou les cantines, lieux de brassage important et considérés comme à haut risque dans le cadre de la propagation de la Covid-19 et de ses variants.

Ces dispositifs déjà installés depuis longtemps en Allemagne commencent à peine à arriver en France. Ils sont pourtant d’une grande aide pour contrôler le renouvellement de l’air, indispensable dans la lutte contre le virus dans les écoles, les entreprises mais aussi dans tous les établissements qui reçoivent du public.

Ils indiquent le taux de Co2 présent dans l’air ambiant et dès qu’il atteint un seuil critique, il vous informe de la nécessité d’aérer la pièce en changeant de couleur qui peut passer du vert au orange puis au rouge en quelques heures seulement.

Et la Covid-19 dans tout ça ?

Plus la concentration en Co2 dans la pièce est importante, par exemple dans une salle de classe, plus il y a de risque que l’air comporte une charge virale élevée comme le Sars-Cov 2, virus de la Covid-19. Les particules infectieuses peuvent être émises par tout individu en parlant ou même en respirant.

Les capteurs de dioxyde de carbone sont donc d’une grande aide pour analyser la qualité de l’air de la pièce et peuvent faire partie des dispositifs à mettre en place pour lutter contre le virus et ses variants plus contagieux comme les purificateurs d’air (qui filtrent et purifient l’air à + de 99%).

 

Le Haut Conseil de Santé Publique les avait déjà recommandés en octobre dernier au début de la deuxième vague pour mesurer en continu la concentration de dioxyde de carbone et ainsi analyser la qualité de l’air ambiant.

Plusieurs collectifs de parents d‘élèves souhaitent les rendre obligatoire pour renforcer la sécurité sanitaire des établissements qui reçoivent leurs enfants.

Un bémol et pas des moindres, est le coût de ces boitiers qui ne sont pas fournis par le gouvernement ou le ministère de l’Education Nationale. Cela incombe aux communes qui ne sont pas égales face à la capacité de financement et à la taille des établissements scolaires à équiper.

Les capteurs de dioxyde de carbone, des dispositifs miracles ? 

Les capteurs de dioxyde de carbone peuvent être d’une grande aide en indiquant le taux de Co2 dans l’air ambiant mais ne doivent pas être les seuls dispositifs à mettre en place. Ils sont à utiliser en complément d’une aération naturelle de 15 minutes 3 fois par jour minimum mais aussi de l’utilisation de purificateurs d’air qui filtrent plus de 99% des particules présentes dans l’air intérieur, le rendant pur et sain dénué de polluants.

Le respect des gestes barrières comme le port du masque UNS1 appelé aussi masque catégorie 1 et la distanciation sociale qui est dorénavant recommandée à 2 mètres est indispensable pour limiter la propagation de la Covid-19 et freiner l’épidémie qui touche le pays.

Découvrez nos purificateurs d’air à la location ou à l’achat.

Découvrez pourquoi les masques tissu lavables sont efficaces.

C'est notre anniversaire : 14 ans !

A cette occasion profitez de -14%
sur nos packs jusqu'au 31/10/21