fbpx

Les ¾ des pays du monde touchés par la pollution aux particules fines

Malgré la pandémie de Covid-19 qui a fait baisser la pollution, due au ralentissement de l’industrie, les ¾ des pays du monde sont touchés par la pollution aux particules fines.

Particules fines, tempêtes de sable et feux de forêt : le trio gagnant

La pollution aux particules fines a été exacerbée par les tempêtes de sable qui se sont succédé comme les feux de forêt, l’agriculture ou l’exploitation des énergies fossiles. Cette pollution est à l’origine de nombreux décès. (En savoir plus).

Une baisse de l’activité industrielle due à la Covid-19 qui ne suffit pas

84% des pays ont enregistré une baisse des taux de pollution de l’air aux particules fines PM2,5 (< 2,5 micromètres) selon ce rapport, compilé par la société suisse IQAir et Greenpeace. La particularité des particules est leur petite taille qui leur permet de pénétrer dans l’organisme notamment via le système sanguin vers les poumons, créant comme conséquences de l’asthme, des cancers des poumons et maladies cardiovasculaires.

Les régions les plus polluées : l’Asie du Sud et de l’Est

Les pays les plus touchés par les particules fines sont les pays de l’Asie du Sud et de l’Est comme le Bangladesh, l’Inde et le Pakistan qui concentrent 42 des 50 villes les plus polluées au monde. La Chine, quant à elle, a vu ses taux de pollution diminuer pour 86% de ses villes.

Purifier l’air est donc important.

Profitez de notre offre découverte sur notre pack épurateur d’air.

Découvrez notre diagnostic de l’air.

C'est notre anniversaire : 14 ans !

A cette occasion profitez de -14%
sur nos packs jusqu'au 31/10/21